CE1 a – Notre élevage de papillons

C’est avec beaucoup d’émotions que nous avons souhaité bon vent à nos papillons ce soir !

Nous avions suivi leur développement depuis leur état de larve ( la chenille). Elles ont beaucoup mangé le mélange de pommes et de confiture contenu dans leur pot. Dans la nature, elles auraient mangé des feuilles de grande ortie, chardon, (qui lui vaut son nom de Vanesse du chardon, Vanessa cardui), mauve sauvage, tussilage, bardane, artichaut, lavande, cirse …

On peut observer les chenilles commencer à se préparer pour leur chrysalide.

Nous les avons vues grossir, muer et sortir de leur dernière mue en l’état de nymphe (la chrysalide).

Les chenilles en pleine métamorphose

Après plus d’une semaine d’attente, les premiers papillons (insecte adulte : imago)  sont sortis. Ils laissaient des coulées de liquide rouge appelées méconium.

Le méconium rejeté lors de la sortie des papillons

Presque tous les papillons sont sortis des chrysalides

C’est ce qui s’appelle une métamorphose complète car l’insecte est très différent entre la larve et l’imago.( Entre le « bébé » et « l’adulte »)

Nous avons voulu savoir de quoi ils se nourrissaient en leur laissant divers aliments : biscuit, champignon, banane, raisin (ils en ont bien mangé grâce à leur trompe), prune, miel… mais l’un des papillons est tombé dans la coupelle de miel ! Il a été sauvé mais ses ailes ont été abîmées. Nous nous sommes mis d’accord pour qu’ils retrouvent leur liberté au plus vite.

Le pauvre papillon arrive à se nourrir de prune grâce à sa trompe.

Certains élèves ont pu porter les papillons au creux de leur main pour leur rendre leur liberté.

Nous espérons que les papillons vont se reproduire et pondre des oeufs qui donneront à nouveau de petites chenilles !

Les écailles colorées du papillon sont invisibles à l’oeil nu.

Prêt à s’envoler

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *