Continuité pédagogique CE2

Hier, c’était le 8 mai, nous sommes confinés et cela n’a pas changé grand chose à nos vies; Tout juste a-t-on pu voir, pour les plus attentifs, quelques images à la télévision d’une cérémonie avec le président et quelques généraux aux cheveux gris place de l’arc de triomphe à Paris. Mais qu’est-ce que cette date signifie pour nous Français et Allemands ? Il s’agit de la fin de la seconde guerre mondiale qui a eu lieu au XXème siècle (vingtième en chiffres romains) entre 1939 et 1945 pour la France. Tous vos grands parents ont connu cette époque. Il s’agit d’une guerre qui a fait entre 50 et 60 millions de morts dans le monde. La capitulation aura lieu en 1945 à Berlin entre un général américain et des officiers allemand de la Wehrmacht. Le dictateur Allemand, Hitler, vient de mettre fin à sa vie par suicide, car il n’acceptera pas une dernière défaite et ne veut pas veut pas signer l’armistice.

La fin de cette guerre est marquée par l’horreur humaine : d’une part la découverte des camps de concentrations et d’exterminations, où des juifs, des résistants, des opposants au dictateur sont réduits à l’esclavage jusqu’à ce que mort s’ensuive (6 millions de victimes). D’autre part, l’armée américaine lance deux bombes nucléaires sur deux villes japonaises : Hiroshima et Nagazaki. En une fraction de seconde un demi million d’hommes, femmes et enfants sont anéantis. Ceci vaudra à Albert Einstein et un comité scientifique cette phrase pour qualifier l’utilisation d’une telle arme :  » La bombe atomique est un mode de destruction sans distinction de l’espèce humaine ».

Voici un mots-mêlés pour retrouver le vocabulaire clé de cette leçon d’histoire :

Après cet épisode douloureux de mémoire que nous sommes obligés de faire pour que la barbarie humaine ne recommence plus, je vous propose de travailler en conjugaison. Parce qu’il faut savoir lire pour que commence l’histoire, vous les élèves de CE2 vous avez ce devoir. Pensez un peu aux conséquences de l’ignorance !

Il s’agit de faire un mot croisé cette fois-ci sur les verbes au présent. Attention aux trois groupes en français. Je vous renvoie à votre cahier de leçons. Voici quelques exercices interactifs tirés de Lumni, nous y avons déjà joué en classe de salle informatique.

En grammaire, je vous propose de bosser sur le pluriel des adjectifs.

Voici un exercice qui vient du français facile.

En mathématique, nous allons travailler la numération avec le Boulier suan-pan.

Vous allez faire des exercices pour la redécouverte du boulier et puis il faudra rédiger un mode d’emploi entre 10 et 20 lignes pour la semaine prochaine. Envoyez-moi ce petit texte rédigé au format traitement de texte sur le drive. C’est un travail long et rigoureux que je vous demande. Mais il est très important. Employez les mots : boule unaire (celles du bas),  boule quinaire (celles du haut), tige des unités, tige des dizaines, tige des centaines, activer une boule, barre centrale …

N’oublions pas que le rôle du boulier est de faire des additions et des soustractions très rapidement. On n’a pas besoin de poser des opérations, ni d’utiliser la retenue car il suffit de faire des échanges de boules sur les tiges adjacentes. C’est pourquoi je vous demande de calculer avec ce boulier virtuel : 45+12; 45+ 27; 678+221; 1576+4325,  786-475.

En numération toujours, écris les nombres suivant en toutes lettres : 47,129, 438, 75, 4763.

Pour ce qui est de la géométrie, je vous demande de faire une spirale de Pythagore : tous les triangles sont rectangles, il faut donc utiliser un une équerre. et le premier triangle est isocèle de coté 1 cm. Vous faites ceci sur feuille blanche ou bien sur géogébra.

Un petit film pour la construction avec un logiciel de géométrie dynamique.

 

1 réflexion sur « Continuité pédagogique CE2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *