Règle du M,B,P avec des voyelles nasales

La règle est la suivante: devant les lettres m, b, p, s’il y à un n, alors celui-ci se transforme en m. Ceci s’applique avec les voyelles nasales en particulier. Les exemples que nous avons trouvé sont : un embarcadère, imbibé, une ampoule, emmerder, emmener, emmêler, trompe d’éléphant, concombre, nombre.

Pour s’entraîner voici quelques exercices.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *